Prendre soin de ses plantes en vacances

Table des matières

Les (grandes) vacances sont enfin arrivées ! Soleil, plage, montagne, activités sportives ou farniente peu importe, l’heure est à la détente ! Pour vos plantes d’intérieur ou d’extérieur, quelques conseils vous seront utiles pour que l’été se passe bien, même en votre absence.

Voici nos astuces pour retrouver des plantes en pleine forme à votre retour et profiter de vos vacances le cœur léger !

De la lumière pour mes plantes pendant les vacances

Pour prendre soin de vos plantes d’intérieur pendant vos vacances, prenez soin de vérifier tout d’abord que l’apport de lumière dont elles ont besoin sera assuré pendant toute votre absence. Rien de pire pour une plante verte que de la priver des rayons du soleil pendant deux ou trois semaines !

Pour que vos plantes ne se retrouvent pas dans le noir essayez de les déplacer près d’un point lumineux, en faisant attention à ne pas les exposer à la lumière directe. Les plantes les plus robustes pourront supporter d’être placées sur un balcon ou une terrasse, dans un coin ombragé.

Si vous n’avez aucune solution pour leur laisser un peu de lumière en votre absence, et que vous tenez à vos plantes, demandez à un voisin ou à un ami s’il est possible de les prendre en pension quelque temps !

À l’extérieur, si vous avez pris le temps d’étudier l’implantation de votre potager, les espèces cultivées ne devraient pas trop souffrir du manque de soleil. C’est plutôt l’inverse qui est à prévoir si vous vivez dans une région où les étés sont très chauds et secs !

De l’eau pour mes plantes cet été

Deuxième réflexe pour que vos plantes passent l’été en toute sérénité : s’assurer qu’elles ne manqueront pas d’eau pendant votre absence. Pour une absence de courte durée (4 à 5 jours), un gros arrosage avant de partir peut suffire, pour les plantes qui le supportent. Pour les plantes qui ont de faibles besoins en eau, on peut remplir la coupelle placée sous le pot de billes d’argile puis remplir la coupelle d’eau.

Mais si vous partez plus longtemps, il va falloir anticiper l’arrosage ! Si vous avez la chance d’avoir un voisin serviable, vous pouvez lui demander de passer arroser vos plantes pendant vos vacances. Si ce n’est pas le cas, la meilleure option est l’utilisation d’un oya (ou olla) en terre cuite qui permettra de diffuser progressivement l’eau aux racines de vos végétaux.

Vous pouvez également fabriquer vous-même un système d’arrosage d’appoint en perçant le bouchon d’une bouteille remplie d’eau, puis enfonçant son embout dans le terreau. Percer ensuite le fond de la bouteille pour créer un appel d’air et permettre à l’eau de s’écouler. Le nombre de trous à percer dépend de la quantité d’eau à distribuer à votre plante : faites un test pour contrôler le débit d’arrosage et éviter de noyer vos plantes ! Une bouteille de 1,5L peut permettre d’arroser une plante pendant 15 jours à 3 semaines en fonction de ses besoins en eau.

À l’extérieur, je prends soin de mon potager tout l’été

Au jardin ou au potager, un arrosage au goutte-à-goutte peut vous permettre d’assurer l’apport en eau pendant vos vacances. Pour les plantes extérieures en pot, on peut là aussi utiliser un oya (olla) ou remplir la coupelle de billes d’argiles et d’eau.

Si vous n’avez pas encore installé le paillage dans votre potager, faites-le avant de partir en vacances ! Le paillage va permettre de protéger vos cultures de la sécheresse en maintenant le taux d’humidité au sol. Moins d’évaporation = plus d’eau pour vos plantations ! Paille, fibre de chanvre, écorce de pin, il existe une multitude de paillages pour satisfaire vos besoins. En plus, le paillage limitera l’apparition d’herbes adventices.

Prenez également le temps de tailler vos cultures avant de partir en vacances. Débarrassées des fleurs séchées et des branches mortes, mais aussi des gourmands qui lui prennent beaucoup d’énergie, la plante pourra se concentrer sur son développement.

Je protège mes plantes grâce… aux plantes

Enfin, s’il n’est pas forcément recommandé d’amener des engrais en plein été à vos plantes, car les risques de brûlures sont plus importants, vaporiser un soin permettant de renforcer le végétal pourra l’aider à mieux passer cette période en votre absence. Pour cela, « Prêle, Ail & Thym » sera idéal, car il stimule naturellement les défenses de la plante, lui permettant de mieux résister aux différents stress : sécheresse, écarts de températures, carences nutritives…

La prêle est riche en silice, qui permet de protéger et renforcer les parois des cellules végétales. Elle est aussi riche en potassium, en divers minéraux et en antioxydants. Le thym agit de son côté comme un précurseur du système immunitaire de la plante : il l’aide à mobiliser plus rapidement et plus efficacement ses mécanismes de défense si nécessaire. L’ail quant à lui va renforcer l’immunité globale de la plante. En phytothérapie, l’ail est couramment utilisé pour ses propriétés antiseptiques.

Attention toutefois à respecter les bonnes pratiques : on ne pulvérise jamais sur les feuilles en plein soleil ! Préférez vaporiser très tôt le matin, sur la rosée, ou mieux encore, le soir lorsqu’il fait frais. C’est un point très important pour éviter d’endommager votre plante à cause de la réverbération du soleil par les gouttes.

Picture of Caroline Baly
Caroline Baly

Ingénieure en biologie, Caroline Baly est passionnée par le végétal. Après dix ans à travailler à la régénération des sols agricoles et à la valorisation des plantes médicinales, elle fonde AÏAKO en 2021 avec pour objectif de soigner les plantes tout en préservant la planète.

Table des matières
En ce moment
Derniers articles

Vous aimerez aussi ces articles

Panier
Se connecter

Pas encore de compte ?

Facebook Instagram TikTok
Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
Boutique
Mon compte
0 items Panier