La valériane (Valeriana officinalis)

Table des matières

La valériane, plante commune que l’on trouve spontanément partout en France et en Europe, fait partie des plantes médicinales les plus utilisées de nos jours.

Mais elle est également d’une grande utilité au jardin, tout particulièrement au potager et au verger, pour améliorer la production de fruits et protéger contre le gel de printemps !

La valériane, une plante incontournable en phytothérapie

La valériane fait partie des plantes médicinales les plus anciennes en phytothérapie. Déjà citée par Pline durant l’Antiquité pour soigner les contractions d’origine nerveuse, elle est usitée très couramment dès le XVIIe siècle contre les crises d’épilepsie ou de panique.

De nos jours, la valériane est utilisée tout particulièrement pour son effet calmant, notamment pour lutter contre le stress, la tension et les insomnies. La valériane n’aurait pas son pareil pour aider les plus anxieux d’entre nous à trouver le sommeil ! Elle est aussi intéressante chez la femme, car elle agirait sur les douleurs de règles et les troubles liés à la ménopause (bouffées de chaleur, nervosité, migraines…).

Saviez-vous que la valériane officinale, ou valériane vraie, porte le surnom d’herbe-à-chat car nos compagnons à quatre pattes sont fous de son odeur ? Plantez-la dans votre jardin et vous verrez votre chat s’y frotter, se rouler dedans et l’admirer pendant des heures d’une manière assez curieuse…

Valériane au jardin potager MAÏA-KO

La valériane dans son milieu naturel

La valériane officinale se trouve assez fréquemment au bord des cours d’eau, dans les sols riches, humides et avec une exposition mi-ombragée. C’est une plante que l’on trouve communément en France, même si elle est un peu moins présente dans le Midi où elle n’apprécie guère les fortes chaleurs.

La valériane est une plante vivace qui peut mesurer 80 cm à plus d’1 mètre 20 une fois adulte. Elle possède une tige droite et peu ramifiée, fortement cannelée. Ses fleurs apparaissent à la fin du printemps et jusqu’au mois d’août. Sa floraison abondante attire les insectes pollinisateurs comme les abeilles et les papillons.

On confond aisément la valériane officinale avec la « valériane des jardins », Centhrantus ruber, qui lui ressemble beaucoup mais porte des fleurs d’une couleur rose plus soutenue. La valériane officinale possède quant à elle des fleurs blanches tirant sur le rose clair.

Propriétés de la valériane pour le potager MAÏA-KO

L’extrait de valériane, pour la formation de fleurs et de fruits

La valériane est une plante indispensable au verger et au potager. Elle soutient la formation des fleurs puis des fruits, elle est donc très intéressante pour les arbres et arbustes fruitiers ainsi que les légumes-fruits (tomates, aubergines, concombres, poivrons…).

Cela tombe bien, la valériane fait partie des 20 plantes recensées comme étant les plus butinées par les insectes pollinisateurs, d’après une étude menée récemment. La pollinisation, étape indispensable à la fécondation des fleurs qui donnera naissance aux fruits, est assurée pour près de 90 % des plantes par les insectes pollinisateurs, aussi la valériane a toute sa place dans votre jardin !

Pour profiter de toutes les propriétés de l’extrait de valériane, il sera nécessaire de vaporiser avant et au moment de l’induction florale. La valériane est également un extrait de choix pour stimuler la floraison des les plantes d’ornement fleuries, en extérieur comme en intérieur : orchidées, cactus à fleurs, rosiers…

La valériane pour le jardinage naturel MAÏA-KO

L’extrait de valériane pour protéger les végétaux du gel

La valériane est utilisée depuis longtemps en agriculture biodynamique (ou biodynamie) où elle entre notamment dans la composition de la préparation 507 pour protéger les arbres fruitiers du gel tardif de printemps. La valériane est alors pulvérisée sur les fleurs la veille au soir, avant l’épisode de gelée.

C’est en effet au printemps, à partir du mois d’avril et jusqu’à la mi-mai (les fameux Saints-de-Glace bien connus des jardiniers amateurs) que les végétaux sont les plus vulnérables : les bourgeons et fleurs tout juste formés peuvent être détruits en une seule nuit par des températures négatives ! Et sans eux, pas de récolte…

Son action « déstressante » s’applique aussi au végétal ! La valériane a la faculté de soutenir le redémarrage des plantes après une situation de stress comme une forte amplitude thermique soudaine ou répétée (alternance jour/nuit), une taille sévère…

La valériane peut être d’un grand secours après un épisode de grêle : elle va améliorer le processus de cicatrisation de la plante tout en soutenant la reprise de l’activité végétative. On peut l’associer à l’arnica ou à l’achillée millefeuille pour renforcer cet effet.

Enfin, l’extrait de valériane est un excellent stimulant de l’activité biologique : que ce soit sur un compost ou au sol, elle favorise le développement des vers de terre et autres auxiliaires utiles au jardin.

 

 

Les informations concernant la santé et le bien-être cités dans ce texte sont délivrés à titre purement informatif dans un objectif de culture générale, ils ne constituent en aucun cas un avis ou une prescription médicale.

Picture of Caroline Baly
Caroline Baly

Ingénieure en biologie, Caroline Baly est passionnée par le végétal. Après dix ans à travailler à la régénération des sols agricoles et à la valorisation des plantes médicinales, elle fonde AÏAKO en 2021 avec pour objectif de soigner les plantes tout en préservant la planète.

Table des matières
En ce moment
Derniers articles

Vous aimerez aussi ces articles

Panier
Se connecter

Pas encore de compte ?

Facebook Instagram TikTok
Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
Boutique
Mon compte
0 items Panier